Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/09/2011

Bernard, Bernard, Bernard...

Une dame va renouveler son passeport. Le fonctionnaire lui demande:
- Combien d'enfants avez-vous?
- 10
- Et leurs prénoms?
- Bernard, Bernard, Bernard, Bernard, Bernard, Bernard, Bernard, Bernard, Bernard et Bernard.
- Ils s'appellent tous Bernard? Et, comment vous faites pour les appeler quand ils jouent tous dehors, par exemple?
- Très simple, je crie Bernard et ils rentrent tous.
- Et si vous voulez qu'ils passent à table?
- Pareil. Je crie Bernard et tous se mettent à table.
- Mais, et si vous voulez parler particulièrement avec l'un d'entre eux?
Comment vous faites?
- Ah! Dans ce cas-là, je les appelle par leur nom de famille...

 

22:35 Publié dans Le vrac | Lien permanent | Commentaires (1)

25/09/2011

You Can't Put Your Arms Around A Memory

 

Johnny Thunders en solo pour vous souhaiter un agréable dimanche,

parce que 30 ans après, c'est toujours aussi bon!

 

 

 

23/09/2011

La propriété intellectuelle, par Albert Jacquard

 Un des plus grands humanistes de notre époque,

Albert Jacquard nous parle de la propriété intellectuelle.

 

 

Créatrice de bijoux depuis plus de vingt ans, au début je me suis souvent posé la question : protéger mes créations à l'INPI ou accepter d'être copiée ?

Comme un dépot coûte assez cher, je n'avais pas les moyens de protéger....puis j'ai été quelquefois copiée et en fait cela m'a grandi car au lieu d'être tentée de décliner les mêmes modèles à l'infini ou de copier moi même, j'ai fait de plus en plus de pièces uniques.

Et si on me les copie, tant mieux pour celui qui croit ne pas avoir d'inspiration (l'inspiration vient toute seule, en mettant la main à la pâte),et moi, je suis déjà passée à autre chose.....Donc, tout le monde est gagnant.

Je peux dire cela au bout de vingt ans, mais cela a été un vrai travail pour en arriver à cette façon de voir les choses, car mon petit égo de créateur au début me soufflait : oui, mais c'est moi qui ai eu l'idée!!!

Mais au fait ,était-ce bien moi ?

L'idée nétait elle pas déjà en gestation dans ce grand champ que JUNG à nommé l'inconscient collectif ?

Dans ce cas, je ne suis que le moissoneur...

 

Bonne journée créative....

 

 

 

20/09/2011

L'ange des Fumades...

Une petite photo banale,

le ciel vu des Fumades.....

 

ange,nuages,ciel

 

Mais un ciel habité....

normal,

dans un lieu aussi magique !

 

ange,fumades,ciel,

Il n'est pas beau, l'ange gardien des Fumades?

 

 

ange,fumades,allegre les fumades

Les panneaux (à gauche sur la photo) après retouche du contre-jour.

21:35 Publié dans Le vrac | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : ange, ciel, fumades

18/09/2011

Moi, j'm'en balance.....la la la la la la...la la la lère....

Un film de Nelly Kaplan que j'aime beaucoup pour ce qu'il véhicule...

Faire front, garder la tête haute devant l'adversité et les méchancetés et surtout ne jamais céder à aucun chantage..


Joyeux dimanche....

 

L'histoire est celle de la vengeance de Marie, une orpheline pauvre, contre l'hypocrisie et la médiocrité de tout un village. Film impertinent qui dénonce dans une veine plus surréaliste que sociale, teintée d'humour noir, les préjugés moraux et la tartuferie de certains bien-pensants : selon ses propres termes, Nelly Kaplan y raconte « l'histoire d'une sorcière des temps modernes qui n'est pas brûlée par les inquisiteurs, car c'est elle qui les brûle ». (wikipédia)

 

 

 La moralité du film est complexe et multiple : érotique et féministe en même temps, politique en filigrane, lorsqu'on y aperçoit par exemple, placardée sur la porte de la cabane de Marie, une affiche revendiquant la contraception expliquée à tous, ou bien lorsque Marie encourage Julien à ne plus se laisser faire par Irène, la fermière pingre et brutale qui l'exploite toute l'année et le paye à coups de trique ; elle est aussi poétique : tout le bric à brac coloré que Marie entasse au fur et à mesure de l'argent qu'elle gagne ne lui sert strictement à rien. Il n'y a ni électricité ni confort dans sa cabane, et les ampoules, casque séchoir-à-cheveux, machine à coudre, téléphone et tutti quanti, arrangés par Marie, complétés de collages et dessins qui tiennent du cadavre exquis, finissent par former de magnifiques sculptures d'art brut. Enfin, les acteurs plus vrais que nature et les dialogues aux réparties cinglantes en font une satire à la verve comique irrésistible, qui n'est pas sans rappeler Lysistrata. (wikipédia)

 Lien Wikipédia

 

00508.jpg

Photo du film, clin d'oeil à l'art brut, art singulier, hors les normes.

 

14/09/2011

BRAVO !!!

Le courage et la solidarité, ça existe encore....

En Utah des passants et les ouvriers d'un chantier n'ont pas hésiter à allier leurs forces pour dégager in extremis un motard incarcéré sous une voiture en flammes. Ils ont réussi à pousser et faire basculer la voiture avant qu'elle n'explose.

Des-passants-déplacent-un-voiture-en-feu-pour-secourir-un-motard-580x275.jpg

Les jours du motard ne sont plus en danger.

En ces jours ou l'info est parfois catastrophique, cet acte altruiste et courageux renforce la confiance que je garde en l'homme.

Pour voir la vidéo, cliquez sur la photo.


LA POMPONETTE (avé l'acceng)

Elle est revenue "la Pomponette" et je peux enfin vous la présenter.

Car comme la chatte du boulanger je ne sais jamais quand elle revient mais pour mon plus grand stress je ne sais jamais OU elle revient !!!!

 

IMG_5411.JPG

Là elle avait décidé d'apparaître sur le mur de la boutique juste derrière le portant de robes.

J'espère seulement ne pas mettre la main dessus par mégarde !!! Elle est énorme !!!

Y a t'il des concours de la plus grosse araignée dans le Gard, parce que là.....je gagne haut la main !!!

12/09/2011

LE LION

Enfant, les vacances  c'était un séjour chez mes grands-parents ou chez  ma tante, à Blanzy, ville voisine distante de 5 km.

Quand avec mes cousines nous partions faire "les commissions", quelquefois nous faisions un détour pour voir le lion.

 

lion en béton,les inspirés du bord des routes

40 ans après, il est toujours là.

IMG_4239.JPG

La première fois qu'elles m'ont proposé d'aller voir le lion, je devais avoir 7 ou 8 ans.

Sur le chemin des courses nous avions sonné au portail d'une de leur copine de classe pour qu'elle nous accompagne, et là.... je me souviens avoir eu la frousse de l'année....

A notre coup de sonnette, la porte s'est ouverte et un animal s'est jeté contre le portail en hurlant, j'ai fait un bond en arrière croyant faire face au lion!!!!

chow chow,

C'était seulement un chow chow, c'était la première fois que j'en voyais un et je l'ai vraiment pris pour un lion... Bien entendu, cela les a bien fait rire!!! Je les soupçonne même d'avoir mijoté leur coup !!!

 

09/09/2011

lettre codée

Voici la plus codée des lettres de la littérature française, je la connaissais depuis longtemps et voulais vous en faire profiter mais ne savais comment vous la présenter.

Je l'ai trouvé sur le net en diaporama, régalez vous !

 

georges sand.pps 

 

Bonne journée.....


03/09/2011

On est bien peu de chose...

 

 

 

On est bien peu de chose
Et mon amie la rose
Me l'a dit ce matin
A l'aurore je suis née
Baptisée de rosée
Je me suis épanouie
Heureuse et amoureuse
Aux rayons du soleil
Me suis fermée la nuit
Me suis réveillée vieille

______


Pourtant j'étais très belle
Oui j'étais la plus belle
Des fleurs de ton jardin

 

 

 

Refrain
On est bien peu de chose
Et mon amie la rose
Me l'a dit ce matin
Vois le dieu qui m'a faite
Me fait courber la tête
Et je sens que je tombe
Et je sens que je tombe
Mon cœur est presque nu
J'ai le pied dans la tombe
Déjà je ne suis plus

______

 


Tu m'admirais hier
Et je serai poussière
Pour toujours demain

 


Refrain
On est bien peu de chose
Et mon amie la rose
Est morte ce matin
La lune cette nuit
A veillé mon amie
Moi en rêve j'ai vu
Eblouissante et nue
Son âme qui dansait
Bien au-delà des nues
Et qui me souriait

______

 


Croit celui qui peut croire
Moi, j'ai besoin d'espoir
Sinon je ne suis rien

Ou bien si peu de chose
C'est mon amie la rose
Qui l'a dit hier matin

 

Bon dimanche